Sadman – 16 ans avant les évènements tragique de Winslow

**Lire l’histoire « Nicholas » avant celle-ci**

Myreille, la mine basse, rentra chez elle après cette longue journée d’école. Elle, qui regrettait encore amèrement ce qu’elle avait fait à ce pauvre garçon, deux jours plus tôt, lors de la fête, fut des plus heureuses de se retrouver enfin à la maison pour ne plus en entendre parler. Comme sa mère n’était toujours pas de retour du travail, la belle adolescente aux cheveux bruns monta à l’étage dans le seul but d’aller se détendre dans un bon bain chaud.

En grimpant les marches, son esprit la ramena contre son gré à la fameuse scène. Elle revoyait encore les yeux tristes du pauvre Nicholas, alors qu’il comprenait qu’elle n’avait pas réellement le béguin pour lui et que tout ce qu’elle lui avait dit à propos de sa beauté intérieure et de son courage n’étaient que des mensonges. Et elle entendait encore les rires de ses camarades autour, alors qu’ils le pointaient tous du doigt en se moquant de lui. Spécialement Joshua, qui l’avait poussé à agir de la sorte afin qu’il puisse prendre sa revanche, sachant que le grand brûlé avait un faible pour elle.

Au moment où celui que tous surnommaient désormais Sadman avait tourné les talons, le cœur brisé, Myreille avait compris que jamais elle n’aurait dû écouter cet idiot de Joshua et s’était même demandée comment elle avait pu se laisser embarquer dans cette histoire.

Avant de se rendre à la salle de bain, elle passa d’abord chercher son pyjama dans sa chambre. Mais en entrant dans la pièce, elle fut estomaquée d’y découvrir en plein centre du plancher de bois une étoile satanique tracée à la craie. Et au bout de chaque pointe y était déposée une chandelle éteinte. En voyant le dessin, elle s’immobilisa, se demandant réellement qui en était responsable.

– Bonjour Myreille, la fit soudainement sursauter le jeune aux cicatrices, qui l’attendait impatiemment dans un coin.

– Nicholas?! Oh mon Dieu! Tu m’as fait peur! Mais… Mais que fais-tu ici?

– Comme nous avons été interrompus samedi dernier, j’ai pensé venir terminer notre petite conversation.

– Écoute, Nicholas, je suis…

– Ne m’appelle plus comme ça! Mon nom est désormais Sadman! Tu devrais pourtant bien le savoir, tout le monde n’arrêtait pas de le hurler!

– Je suis si désolée…

– Désolée?! Je m’étais confié à toi! Je t’avais même parlé de mon père et de… De mon petit frère décédé, Andrews! Alors que durant tout ce temps, ton seul but était de m’amadouer afin que je baisse ma garde!

– Non, je… C’est Joshua! Il m’a…

– Ce n’est pas lui qui m’a dit tous ces mensonges! Ce n’est pas lui qui a fait semblant de s’intéresser à moi! Qui m’a raconté des sornettes à propos du courage que j’avais démontré en lui tenant tête à l’école! Ce n’est pas lui qui m’a attiré à cette fête en sachant que tous ces petits connards m’attendaient! Non, toutes ces choses, c’est toi qui les aies faites!

– Pardon!

– Oh, mais il n’y a rien à pardonner. Au contraire, je t’en remercie. Car désormais, je ne me laisserai plus jamais avoir! J’aurais dû savoir qu’une petite pute comme toi ne pourrait jamais s’intéresser à un type ayant une sale gueule comme la mienne! Mais c’est la dernière fois que je tombe dans un piège! Plus jamais je ne me laisserai embobiner de la sorte!

– Écoute, je… Je…

– Ferme ta sale gueule! Je ne veux plus rien entendre de toi! Toutefois, je t’ai préparé une petite surprise pour te remercier de m’avoir ouvert les yeux. Un truc que j’ai appris dans mes bouquins et que j’ai très envie d’expérimenter. Tu vas d’abord te placer au centre de cette étoile, par terre.

– Quoi? Non, il n’en est pas…

– Ferme-là et fais-le! lui ordonna-t-il d’un ton sévère en lui présentant un long couteau de cuisine.

– Nicholas?! Mais qu’est-ce que…

– Rien ne me ferait plus plaisir à ce moment que de te saigner comme un porc, alors je te conseille fortement de m’écouter!

La pauvre fille, complètement hystérique depuis que le psychopathe menaçait sa vie, s’avança finalement après un moment d’hésitation. Tout en s’exécutant, elle lui mentionna à maintes reprises à quel point elle regrettait ce qu’elle lui avait fait. Mais Sadman s’obstina à poursuivre sa revanche.

Lorsqu’elle fut en position, le brûlé lui tendit un briquet avant de l’obliger à allumer les cinq chandelles. Quand elle eut terminé, Nicholas se mit à réciter un sortilège dans une langue inconnue tout en levant les bras. Effrayée, la pauvre adolescente demeura immobile, se demandant ce qu’il lui réservait.

Quand il eut enfin terminé, il invita la belle jeune fille, qui n’affichait aucun changement physique, à venir s’admirer dans le miroir juste à côté. C’est alors qu’en posant ses yeux sur son reflet, elle aperçut un visage complètement défiguré. En voyant celui-ci, qui était d’une monstruosité saisissante, elle ne put s’empêcher de se mettre à hurler.

– Maintenant, tu vas enfin comprendre ce que je ressens! lui avoua Sadman.

Myreille, qui en réalité n’avait pas du tout changé, fila vers le miroir de la chambre de bain. Mais une fois encore apparurent les mêmes traits ignobles dans la glace. Totalement affolée, elle se précipita vers une autre pièce.

Lorsqu’elle cria une nouvelle fois, le nouvel adepte de sorcellerie poussa un long rire sadique et effrayant. Plutôt que de lui avouer que ce n’était que ses yeux qui lui jouaient des tours et que l’effet n’était que temporaire, il resta plutôt sur place à jubiler en écoutant la terreur de Myreille et en se glorifiant pour la réussite de son premier tour de magie noire.

Apprenez jusqu’où l’obscurité mènera Nicholas dans L’assaut du Mal, Tome 1, Sadman, le sorcier

* Illustration: Claudie Bouffard

 

 

Sylvain Bouffard Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *